Christian Dior et Granville, Aux sources de la légende


Expo, Focus exposition / mercredi, avril 12th, 2017

Le musée Christian Dior de Granville, ancienne demeure de famille du couturier, nous propose de mieux comprendre l’influence de cet environnement normand, sur le travail de ce grand couturier français. Une exposition à découvrir jusqu’au 24 septembre 2017.

2017, une année symbolique
L’année 2017 est placée sous le signe de ce maître de la haute-couture. Il y a 70 ans, en 1947, le jeune créateur présentait, avec succès, son premier défilé dans l’hôtel particulier du 30 avenue Montaigne, à Paris. Et c’est il y a 20 ans, que la belle villa de Granville ouvrait ses portes au public pour devenir le musée Christian Dior. L’occasion pour celui-ci de revenir sur l’enfance du couturier, au cœur de la Normandie, qui marqua à jamais ses futures créations.

La Villa des Rhumbs, une histoire de famille
Perchée sur les hauteurs de Granville, c’est dans cette villa rose au style Belle Epoque, qu’est né, en janvier 1905, Christian Dior. Entourée d’un grand parc et des falaises normandes, la maison tire son nom des 32 points (ou rhumbs) d’une rose des vents. Un cadre idyllique dans lequel le petit Christian Dior va grandir jusqu’à ce que la famille achète un appartement à Paris, en 1910, pour y vivre à l’année. La belle demeure deviendra alors sa résidence secondaire.

Une source d’inspiration sans limites
Mais malgré le détachement de cet environnement, celui-ci continuera de marquer le futur créateur puisqu’il y revient chaque été. Passionnés de roses et de fleurs, sa mère, Madeleine, cultive un jardin-anglais dans une petite partie du parc, tandis que le jeune homme étudie les plantes et la botanique. Très attaché à cette villa, Christian Dior s’occupera même de dessiner le plan d’eau et la pergola du salon.

L’exposition retrace cet attachement en mettant en parallèle, les objets personnels du couturier, des documents d’archives, des photographies, etc… à plusieurs robes de haute-couture créées dès 1947.
Dans son livre de mémoire il dit garder « … le souvenir le plus tendre et le plus émerveillé. Que-dis-je ? ma vie, mon style, doivent presque tout à sa situation et à son architecture (…) Crépie d’un rose très doux, mélangé avec du gravier gris, ses deux couleurs sont demeurées, en couture, mes teintes de prédilection. »

Un style dior aux origines granvillaises
Lorsque Christian Dior fonde sa maison de couture en 1946, il convoque autour de lui ses amis de Granville, sa future équipe de travail. « Ainsi, nous nous trouvâmes tous réunis comme dans notre jeunesse, au temps des pique-niques, des parties de pêche et de croquet. Mais cette fois, une autre bataille nous attendait. ».
Et quelle bataille magistralement menée, un succès qui fait aujourd’hui de la maison Dior, une des plus grandes maisons de haute-couture, symbole de l’élégance à la française.

Musée Christian Dior
Du 8 avril au 24 septembre 2017, 10h-18h30
1 rue d’Estouteville, 50400 Granville

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire