Expos avril 2017


Agenda des expositions, Expo / mardi, avril 4th, 2017

Nouveau mois, nouvelle sélection des expositions à voir !

Tokyo-Paris, Chefs d’oeuvre du Bridgestone Muséum of Art, Collection Ishibashi Foundation
Musée de l’Orangerie, Paris
Jusqu’au 21 août 2017

Le musée de l’Orangerie nous fait découvrir l’importante collection de Shojiro Ishibashi. Passionné d’art occidental, cet industriel japonais, créateur de l’entreprise Bridgestone, collectionne, dès les années 30, des chefs-d’oeuvres de l’impressionnisme, mais également des Cézanne, des Matisse, des Picasso, et plus tard, des artistes de l’abstraction. Pour protéger sa collection, il fait édifier un musée au coeur de Tokyo, en 1952, qui compte aujourd’hui plus de 2600 oeuvres. A l’occasion de la rénovation du bâtiment, c’est un prêt exceptionnel qui est fait au Musée de l’Orangerie. L’occasion d’aller observer des oeuvres jamais vues auparavant !

Mutations-Créations / Ross Lovegrove 
Centre Georges Pompidou, Paris
Jusqu’au 3 juillet 2017

Dans le cadre de sa manifestation « Mutations/créations », qui allie créations et technologies numériques, le Centre Pompidou invite le designer industriel, Ross Lovegrode. L’occasion de découvrir un travail futuriste, où le design réunit art, science, technologie mais aussi enjeux écologiques. Les formes sont organiques, naturelles, puisque l’humain est au coeur de ces créations. Une exposition qui annonce déjà beaucoup de surprises !

Walker Evans 
Centre Georges Pompidou, Paris
Jusqu’au 14 août 2017

Pour la première fois en France, est dédiée une grande rétrospective au photographe américain Walker Evans (1903-75). Figure majeure de la photographie documentaire américaine, il est notamment connu pour son style ultra réaliste. Observateur de l’explosion de la crise des années 30 aux Etats-Unis, l’artiste retranscrit avec une simplicité foudroyante,  le quotidien de cette époque.

Trésors de l’Islam en Afrique 
Institut du monde arabe, Paris
Jusqu’au 30 juillet

Pays à l’honneur cette année dans les expositions, l’Afrique est omniprésente. Mais chaque exposition a ses particularités. L’Institut du Monde Arabe propose, pour la première fois aux visiteurs, de découvrir la richesse artistique et culturelle issue de la pratique de l’islam en Afrique subsaharienne. L’exposition réunit un ensemble d’oeuvres et de médiums: archéologie, architecture, patrimoine immatériel et art contemporain. Un art multidisciplinaire, en perpétuelle effervescence.

Art/Afrique, Le nouvel atelier 
Fondation Louis Vuitton, Paris
Jusqu’au 26 août 2017

À partir de la collection de la Fondation et celle de Jean Pigozzi, cette exposition met en lumière l’art contemporain de ce continent, si riche culturellement, l’Afrique. On y découvre des initiés, jeunes artistes et artistes emblématiques présentés, pour certains, pour la première fois à Paris. Retraçant la création contemporaine africaine de 1989 à 2009, cette visite sera l’occasion de découvrir un art inédit et sans filtres.

Pierre-Joseph Redouté, Le pouvoir des fleurs 
Musée de la Vie Romantique
Jusqu’au 1er octobre 2017

Surnommé le « Raphaël des fleurs », Pierre Joseph Redouté (1759-1840) est célèbre pour ses représentations florales à l’aquarelle. C’est la première fois qu’une exposition lui est consacrée. Mi-scientifique, mi-artiste, ce peintre botaniste, a aidé à la classification et à la découverte de nombreuses espèces venues des quatre continents. Doté d’un indéniable talent et d’un art de la précision, Pierre Joseph Redouté a assisté, à son époque, à un véritable engouement pour la botanique. Cette exposition met donc également en avant, cette passion à travers des objets, des tentures, des broderies, bijoux…
En partenariat avec l’Ateliers d’Art de France, 26 créateurs ont été invités à donner vie à une quarantaine d’oeuvres au sein du jardin et des salles du musée.
Une exposition où la nature est maître.

Dalida, une garde-robe de la ville à la scène 
Palais Galliera, Paris
Jusqu’au 13 août 2017

À l’occasion du trentième anniversaire de la disparition de Dalida (1933-87), le Palais Galliera met en lumière la garde robe exceptionnelle de la chanteuse égyptienne.  Icône de la musique, elle est également une icône de mode. Habillée par les plus grands créateurs, l’ex miss Egypte incarne le soleil méditerranéen. Balmain, Carven, Yves Saint Laurent, tous ont créé pour elle.
Si cette exposition est possible c’est notamment grâce au récent don de sa garde-robe, par son frère Orlando, au Palais Galliera.  Il faut dire qu’elle contient de nombreux trésors de haute couture et de prêt-à-porter.
Plaisir des yeux garanti !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire