L’étrange murmure d’Alain Delorme


Culture / mercredi, mars 14th, 2018

La nature offre parfois des spectacles merveilleux. Comme par exemple ces nuées d’oiseaux, volants ensembles dans une même direction. Ce ballet éphémère rappelle souvent au spectateur un paysage maritime, fait de vagues et d’embruns.

La série de photographies Murmurations, du français Alain Delorme, joue également avec les perceptions. À première vue nous pensons que l’artiste a capturé ce moment féérique dans la rougeur d’un crépuscule. Pourtant son travail oscille entre réalité et fiction. Si l’on s’approche, on remarque que ces élégantes arabesques sont en réalité composées de milliers de sacs plastiques flottants dans les airs les uns contre les autres.
Le travail d’Alain Delorme allie en effet photographie et outils numériques dans l’objectif de dépeindre les conséquences de notre société de consommation. Il s’appuie ici sur un phénomène naturel, les vols groupés d’oiseaux, dans des paysages qui nous rappellent les abords de nos villes et campagnes. Pourtant, en ombres chinoises se détachent les silhouettes de ce que produit notre monde industriel : cheminées d’usines, grues ou lignes à haute tension… Le ciel quant à lui affiche un état crépusculaire qui semble annoncer la fin d’une ère.

Par ce jeu de trompe l’œil, Alain Delorme privilégie la prise de conscience à la position militante. Il est vrai que le plastique a envahi notre société et jonche aujourd’hui les différents espaces naturels. Qui n’a jamais vu des détritus aux abords des routes ou sur les plages. En détournant un phénomène naturel, le photographe nous invite à nous rendre compte de la fragilité de la nature et de ce que pourraient être les couchers de soleil de demain.

Site de l’artiste : http://www.alaindelorme.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire